Ca circule sur le web : L’irrésistible ascension de la technologie dans le secteur automobile

Nous nous empressons de faire la lumière sur ce papier qui vient de paraître, dont le propos est «l’automobile».

Son titre (L’irrésistible ascension de la technologie dans le secteur automobile) récapitule tout l’éditorial.

Identifié sous le nom «d’anonymat
», le rédacteur est reconnu comme quelqu’un de sérieux.

Vous pouvez lire ces révélations en confiance.

Le post a été divulgué à une date indiquée 2022-09-16 11:14:00.

Voilà ll’article dont il s’agit :

Porté par une digitalisation facilitant le quotidien des conducteurs et des attentes toujours plus poussées en termes de technologie, le véhicule du futur sera plus écologique et plus intelligent.

Le secteur automobile a beaucoup évolué au cours de la dernière décennie, notamment grâce à la digitalisation qui a facilité le quotidien des usagers. Aujourd’hui, les conducteurs s’attendent à ce que ces évolutions se poursuivent et que les offres de mobilité deviennent aussi pratiques que d’autres aspects de leur vie. C’est un fait, les consommateurs ont des attentes toujours plus poussées s’agissant de technologie. Et il faut dire que les marques poussent également en ce sens afin de proposer de nouveaux services qui ont vocation à satisfaire cette demande.

Ainsi, 6 personnes sur 10 pensent que d’ici 2030, il suffira, grâce à des lunettes de réalité augmentée, de penser simplement à une application pour qu’elle s’ouvre. Si cela peut encore sembler fou aujourd’hui, ce n’est pas non plus inconcevable. Mais même s’il est intéressant de se projeter sur les technologies qui vont révolutionner notre quotidien d’ici 2030 voire 2050, intéressons-nous davantage à celles qui sont déjà utilisées, notamment à travers l’IoT où l’intégration est la plus parlante pour l’industrie automobile.

La voiture de demain : de la science-fiction à la réalité

Il y 25 ans, Luc Besson mettait en scène dans le Cinquième Élément un monde futuriste avec des voitures volantes dans le New-York de 2263. Si la société AéroMobil a déjà créé des véhicules similaires encore en phase de test, la commercialisation devrait être effective d’ici la décennie 2030. D’ailleurs, depuis le 1er septembre, la voiture semi-autonome a été autorisée sur les routes françaises.

Dans le même temps, lors du dernier CES de Las Vegas, BMW a dévoilé son « Theatre Screen », un écran panoramique de 31’’ à l’intérieur de ses véhicules, alors que de son côté Cadillac vante les mérites de sa voiture autonome grand luxe baptisée Innerspace. Avec la présentation de ces nouveaux modèles, on voit bien que les véhicules qui seront bientôt mis sur le marché ne se contentent plus d’aider à se déplacer. Au-delà des grandes innovations, les technologies intégrées ont aussi une portée plus écologique et plus intelligentes, transformant les voitures en véritables machines technologiques à part entière, nous faisant petit à petit sortir du modèle de simples véhicules à moteur. Il sera ainsi possible d’accéder à des services multiples, accessibles depuis les systèmes d’infodivertissement avancés et de bénéficier de niveaux de confort encore jamais atteints.

Ces changements bouleversent la manière dont nous percevons la conduite. A titre d’exemple, les progrès qui ont été réalisés ces dernières années permettent aux conducteurs d’avoir à leur disposition un grand nombre d’options intuitives et très utiles telles que leur application de stationnement, des services de navigation, de messagerie ou encore de streaming musical directement disponibles dans les véhicules, rendant l’expérience au quotidien toujours plus fluide. Les automobilistes n’ont plus à jongler avec de multiples points de contacts. A la place, ils ont accès à tous les outils nécessaires directement depuis le contrôle central de leur véhicule. De plus, ces innovations contribueront dans le même temps à rendre les voitures plus propres, plus économiques et bien plus efficaces pour continuer la révolution du secteur automobile.

Réinventer l’expérience urbaine grâce à la technologie

La technologie embarquée n’est pas qu’une question de commodité, elle contribue également à rendre les villes plus agréables. La lutte contre la pollution dans les zones urbaines reste une priorité pour un grand nombre de territoires. Aujourd’hui, 40 millions de personnes vivent dans les 115 plus grandes villes de l’Union européenne et sont exposées à un air qui contient au moins un polluant dont le taux se situe au-dessus des seuils définis par l’OMS. D’ailleurs, les enfants vivant près d’axes routiers plus denses où circulent notamment des véhicules poids lourds ont deux fois plus de risques de souffrir de problèmes respiratoires que ceux vivant dans des rues moins encombrées.

Pour lutter contre les nombreux défis environnementaux croissants, il conviendrait de concentrer pleinement les efforts vers les nouvelles innovations technologiques. Elles permettent notamment d’identifier précisément les points de congestion routière, de visualiser les places de stationnement libres, de contribuer à réduire les niveaux de pollution atmosphérique et la consommation inutile de combustibles fossiles, tout en rendant les déplacements plus rapides et efficaces. Parallèlement à ces avancées, l’électrification des réseaux de transport contribuera également à repenser l’utilisation des carburants, en limitant la dépendance aux énergies fossiles, dont les coûts sont de plus en plus volatiles, et qui n’aident pas à la lutte contre la pollution.

Toutes ces innovations auront des répercussions positives sur la réduction des temps de trajets moyens en voiture. Les villes seront de ce fait moins embouteillées et plus agréables à vivre.

Les automobilistes à la recherche d’une place de stationnement perdent beaucoup de temps et empruntent souvent des itinéraires compliqués, avec des véhicules gourmands en carburants, qui contribuent davantage à la pollution atmosphérique.

Le recours à une technologie plus ingénieuse dans les véhicules montre bien que le progrès automobile ne se contente pas d’enjoliver notre quotidien, mais change réellement la donne en matière de transport.

A lire:

À travers l’Inde en automobile/20,Le livre .

Japonais/Version imprimable,(la couverture) .

Photographie/Entretien/Les ennemis des appareils,Le livre .

Pour lire en automobile/Disparition d’un fleuve,(la couverture) .

Tags:

Comments are closed