Editorial tout frais : Ça baigne à Spa pour l’équipe moulinoise, Viltaïs Racing

Ce post, dont le sujet est « l’automobile », vient d’être trouvé sur internet, notre équipe est heureuse de vous en proposer l’essentiel ci-dessous.

Son titre (Ça baigne à Spa pour l’équipe moulinoise, Viltaïs Racing) en dit long.

Sachez que le chroniqueur (identifié sous la signature d’anonymat
) est positivement connu pour plusieurs autres posts qu’il a publiés sur internet.

Vous pouvez ainsi faire confiance aux révélations qu’il publie.

L’article original :

Sur le très long (plus de 7 km) et exigeant circuit belge, le team bourbonnais a, en effet, prouvé que la régularité paye dans le monde de l’endurance.

Partie de la 9e place sur la grille de départ, la Yamaha n°333 est vite remontée sur le top 5 pour ne plus jamais quitter le peloton de tête. Si ce n’est, après 6 h 30 de course, quand l’Auvergnat Erwan Nigon partait à la faute. Une chute sans gravité qui faisait redescendre Viltaïs en 15e position.

200 coureurs pour les Foulées des Isles, à Avermes (Allier)

Mais, Erwan Nigon et ses coéquipiers, Florian Alt et Steven Odendaal n’avaient pas dit leur dernier mot. Ils faisaient ainsi, petit à petit, leur retard pour aller chercher une bonne 6e place au terme d’une fin de course interrompue deux heures et demie, dimanche matin, en raison de présence conjointe de pluie et d’huile sur la piste.

Recevez par mail notre newsletter personnalisée Terre de Sports et retrouvez chaque lundi les infos et résultats de vos sports favoris.

NL article », »site »: »MT », »sousDomaine »: »www », »urlTitle »: »ca-baigne-a-spa-pour-l-equipe-moulinoise-viltais-racing »

C’était une course difficile, toutes les équipes ont eu des surprises à gérer, plusieurs teams officiels ont abandonné, c’était très sélectif, souligne Yannick Lucot, le patron de l’équipe moulinoise. On est content de retrouver le drapeau à damier et d’avoir été présent du début à la fin aux avant-postes. Ça prouve que notre équipe, qui a pour vocation d’intégrer des jeunes en insertion professionnelle, ne fait pas de la figuration dans ce championnat, mais que l’on joue les premiers rôles.

Une bonne affaire au classement général

Avec un brin de réussite, Viltaïs aurait même pu espérer se rapprocher un peu plus du grand vainqueur du week-end (la BMW n°37 du team Motorrrad World Endurance) : « On n’était vraiment pas loin du top 5 et même du podium. Quand Erwan chute, on était alors devant la Kawasaki qui finit 2e… Il y avait la place de faire mieux, mais on a le sentiment d’être dans le vrai et on va continuer à travailler. »

Au classement général, Viltaïs se replace en inscrivant 25 points supplémentaires, ce qui permet à l’équipe moulinoise de prendre la 8e place. De bon augure avant de se frotter aux 8 Heures de Suzuka début août, au Japon. 

Les classements
24 Heures de Spa. 1. BMW Motorrad n°37 ; 2. Tati Team Beringer Kawasaki n°4, à 7 tours ; 3. FCC TSR Honda n°5, à 8 tours ; 4. Yoshimura Sert Suzuki n°1, à 8 tours ; 5. Wojcik Racing Yamaha n°77, à 11 tours ; 6. Vitaïs Racing Igol Yamaha n°333, à 11 tours ; 7. Team Moto Ain Yamaha n°96, à 13 tours…
Classement général du Mondial. 1. Yoshimura Sert, 106 points ; 2. FCC TSR Honda, 91 pts ; 3. Yart Yamaha, 76 pts ; 4. Tati Team, 75 pts ; 5. BMW Motorrad, 64 pts ; 6. Team Bolliger, 56 pts ; 7. Team LRP Poland, 42 pts ; 8. Viltaïs Racing, 38 pts ; 9. Wojcik Racing, 33 pts ; 10. Maco Racing, 26 pts…

Kevin Lastique

Parutions sur le même propos:

À travers l’Inde en automobile/08,Le livre . Ouvrage de référence.

La voie sacrée – Le service automobile à Verdun Février-Août 1916 (Annoté),A voir et à lire. .

Mécanique automobile/Remplacement de la courroie de distribution,Ouvrage .

Pour lire en automobile/Mammonth et Béhémoth,Clicker Ici .

Tags:

Comments are closed